Danny Gagné

Chercheur en résidence

Expertises

  • Relations internationales 
  • Études de sécurité
  • Guerres civiles
  • Guerres par procuration 

Courriel

gagne.danny.2@courrier.uqam.ca

Informations biographiques

Candidat au doctorat en science politique à l’Université du Québec à Montréal, Danny Gagné est chercheur en résidence à l’Observatoire des conflits multidimensionnels. Il est titulaire d’un baccalauréat et d’une maitrise de l’Université de Montréal où il s’est spécialisé en relations internationales ; son sujet de mémoire portait sur les relations bilatérales de désarmement entre les États-Unis et la Chine. Il est également titulaire d’une attestation d’étude de deuxième cycle en pédagogie de l’enseignement aux cycles supérieurs obtenu à l’UQAM en 2017, et a été lauréat, en 2010, de la bourse J.-A. Bombardier du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada, ainsi que la bourse d’études du ministère de la Défense. Dans le cadre de ses études doctorales, il se spécialise en études de sécurité, ses recherches portant sur l’évolution du nationalisme dans les guerres par procuration et sur l'influence des puissances s'ingérant dans les guerres civiles.

Publications
Conférences
  • Panéliste dans le cadre du colloque étudiant de l’Observatoire de géopolitique de la Chaire Raoul-Dandurand : Frontières et migrations (mai 2019)
  • Conférencier pour le CEPSI : conférence au Cégep de Salaberry de Valleyfield (2011)
Prix et distinctions
  • Palmarès des étudiants exceptionnels du doyen de l'Université de Montréal 2009 et 2011
  • Boursier CRSH Joseph-Armand Bombardier 2009-2011 
  • Boursier ministère de la Défense du Canada 2009 
Enseignements
  • Auxiliaire d'enseignement pour Romain Lecler, UQAM, hiver et automne 2019
  • 2017 Stagiaire en enseignement dans le cadre du cours Vie Politique (385-104-AH) en collaboration avec Sami Massoud - Collège Ahuntsic
  • 2009-2011 - Auxiliaire d’enseignement et de recherche de Michel Fortmann, Université de Montréal
  • 2011 - Auxiliaire de recherche de Michel Fortmann, professeur de l’Université de Montréal