Nicolas Hubert

PhD, science politique, Université d'Ottawa

Expertises

  • Environnement et conflits
  • Ressources naturelles
  • Conflits socio-politiques
  • Construction de l'État et consolidation de la paix
  • Burkina Faso
  • Sahel

Courriel

nicolas.b.hubert@gmail.com

Informations biographiques

Nicolas Hubert travaille sur les enjeux liés à l’environnement, à la gestion des ressources naturelles ainsi qu’à la construction de l’État et à la consolidation de la paix dans les États fragiles ou les sociétés en situation post-conflictuelle. Ses recherches actuelles portent sur l’Afrique de l’Ouest et le Sahel et plus particulièrement sur les conflits liés à la dégradation de l’environnement et le développement de l’industrie extractive, ainsi qu’à l’encadrement des parcs naturels au Burkina Faso.  

Publications

Articles révisés par les pairs

2021 Hubert, Nicolas. The Nature of Peace: How Environmental Regulation can Cause Conflicts?”, World Development, Volume 141, Issue C, encours de publication (n°105409)

2018 Hubert, Nicolas. « La nouvelle législation minire burkinabée : quels risques en matire de développement durable?», Revue canadienne d’études du développement, 02 octobre 2018, Vol.39(4), pp 500-514.

Rapports et notes de breffages

2019 Hubert, Nicolas. «Burkina Faso: un terreau pour la propagation du conflit Malien?», Centre FrancoPaix en résolution des conflits et missions de paix | Rapport du projet Stabiliser le Mali, Montréal, Canada, 39 p.

2018 Hubert, Nicolas.«Recommandations sur les champs de collaborations possibles entre le Canada et la Chine en Afrique». Rapport d'ICCCASU II.

2017 pour Affaires mondiales Canada, 49 pages.2015Hubert,Nicolas et Claire,Kupper.« Nouveau code minier au Burkina : de l’or au bénéfice de tous ? », Note d’analyse, Groupe de Recherche et d’Information sur la Paix et la Sécurité (GRIP), 27 novembre.

2015, Bruxelles Hubert, Nicolas.« Monitoring de la stabilité régionale dans le bassinsahélien et en Afrique de l’Ouest octobre à décembre 2014 », Groupe de Recherche et d’Information sur la Paix et la Sécurité (GRIP), 15 janvier2015, Bruxelles.

2014 Hubert, Nicolas.« Burkina Faso, une révolution portée par la jeunesse », Éclairage, Groupe de Recherche et d’Information sur la Paix et la Sécurité(GRIP), 15 décembre, Bruxelles.

Autre

2014 moire de maitrise, mention d’excellence, nominé pour le prix Brigitte-Schroeder 2014 : «Prédation économique et poursuite des dynamiques micro-conflictuelles au Nord et au Sud Kivu: individus, groupes criminels et entreprises multinationales ».

Conférences

2021 "Du développement à la guerre : quelles responsabilités possède l'industrie minière sur la propagation des violences au Burkina Faso ?". Conférence de la Chaire UNESCO “Défis partagés du développement : savoir, comprendre, agir “ autour du thème “Populations, enjeux de développementet crises sécuritaires”. Institut Supérieur des Sciences de la Population, Université Joseph Ki-Zerbo Ouagadougou Burkina Faso, juin 2021.

2020 «The environment is everywhere: why IR theories are an environmental construction». École doctorale des universitésde Groningen, Lausanne, Oslo, and Erfurt (GLOBE), Leysin, Suisse, 24-28 février.

2020 «Enjeux fonciers, privatisation de la violence et État contesté en Afrique de l’ouest (Mali, Burkina Faso et Côte d’Ivoire)», Table ronde, Centre Interdisciplinaire de Recherche sur l’Afrique et le Moyen-Orient, Université Laval, 5 février.

2019 «Où va le Burkina Faso?», Table ronde, Centre d’Études et de Recherches Internationales, Université de Montréal, 27 novembre.«How environmental regulations may lead to conflict?». Sustainability and Development Conference. Michigan University, Ann Arbor, United-States, 11-14 octobre.

2018 «L’anthropocène, un marqueur néocolonial en Afrique ? ». 5èmes Rencontres des Études Africaines en France, Université Aix-Marseille,9-12 juillet.

2018 « Résilience, développement durable et logique de compétitivité: la législation minière burkinabèpost-Compaoré, un échec annoncé ? ». Colloque étudiant du Groupe de recherche interdisciplinaire sur les territoires de l’extractivisme (GRITE), Espaces de luttes de sens, de droits et d’innovations sociales.Université d’Ottawa, Ottawa, 7-8 mai.

2018 « Extractivisme et dégradations environnementales, un facteur conflictuel supplémentaire pour le Sahel?». Groupe de recherche interdisciplinaire sur les territoires de l’extractivisme (GRITE), Université d’Ottawa, 28 mars.

2017 « L’urbanisation durable des zones extractives, un prérequis au développement des régions périphériques en Afrique ? ». Conférence internationale sur l'urbanisation durable au Canada, en Chine et en Afrique : Développement urbain intelligent: des actions locales et globales, Yaoundé, Cameroun, 12-14 décembre.

2017 « Mapping the Violence in the Sahel ». African Studies Conference, universités McGill et Concordia, Montréal, Canada, 5-6 octobre.

2017 « Résilience, développement durable et logique de compétitivité: la législation minière burkinabée post-Compaoré, un échec annoncé ? ». Colloque Cadres normatifs, contestations et revendications liées à la mise en valeur des ressources naturelles et politiques émergentes dans le secteur extractif en Afrique, Asie, Amérique latine, et au Canada, Centre interdisciplinaire de recherche en développement international et société (CIRDIS), Université du Québec à Montréal (UQAM), Montréal, 29-30 septembre.

2017 « Les collectifs citoyens, terreau de la démocratie substantielle en Afrique ? Analyse du cas du Balai Citoyen au Burkina Faso ». Séminaire de recherche Revisiter les régimes politiques : catégories d’analyse et processus politiques. École d’études politiques, Université d’Ottawa, 16 mai.

2015 «Industrie extractive et insécurité alimentaire au Sahel».Communication effectuée dans le cadre de la concertation Axes stratégiques et enjeux sécuritaires au Sahel. Groupe de Recherche et d’Informationsur la Paix et la Sécurité (GRIP), Bruxelles, 5 janvier.

2013 «La libéralisation du secteur extractif, en facteur d’échec du processus de consolidation de la paix en République Démocratique du Congo». Colloque Conflits armés et environnement. Association d’Évaluation Environnementale et Biodiversité (AÉEB) et le Consortium pour l’évaluation environnementale des conflits armés (PÉCA-RDC), Montréal, 5 décembre.

Prix et distinctions

2018-21 Bourse d’études supérieures du Canada Joseph-Armand-Bombardier Doctorat (105 000$)

2018-21 Bourse Fonds de recherche du Québec -Société et culture Doctorat (déclinée) (63 000 $)

2018-19 Bourse d’études supérieures de l’Ontario (déclinée) (15 000 $)

2018-19 Bourse d’études supérieures du Canada Suppléments pour études à l’étranger Michael-Smith (6000 $)

2018-19 Bourse jeune chercheur de la Chaire UNESCO Défis partagés du développement: savoir, comprendre, agir (1500 $).

2018-19 Bourse de mobilité internationale de l’Université d’Ottawa (4000 $)

2018-21 Bourse d’excellence de l’Université d’Ottawa (21 000 $)

2016-18 Bourse d’admission de l’Université d’Ottawa (36 000 $)

Enseignements

2020-21 Chargé de cours. École d’études politiques, Université d’Ottawa.

POL 3524 B Politiques de sécurité(sessions hiver et automne 2020);

POL3544 A Politique Comparée : Afrique(session hiver 2021);

POL4730 A -Séminaire Relations Internationales & Politique Mondiale(session hiver 2021).

2019 Chargé de cours. École d’études des conflits, Université Saint Paul, Ottawa.

ECS 2601 Les conflits politiques et leur résolution.

2019-20 Conférencier invité.

Changements climatiques, environnement et conflits.Intervention réalisée dans le cadre du cours ECS 5702 Théorie des conflits(Sessions d’automne 2019 et 2020), dispensé par Marie Boglarià l’Université Saint Paul, Ottawa.

Code minier et droit de l’environnement au Burkina Faso. Intervention réalisée dans le cadre du cours Théories et pratiques du droit de l’environnement, dispensé par Dr Alexis Nagaloà l’Université Privée de Ouagadougou, Burkina Faso.