Mi-mandat 2022: quel avenir pour la démocratie américaine?

Série d'activités - automne 2022


En personne - à l'UQAM

Dans le cadre des élections américaines de mi-mandat, qui se dérouleront le 8 novembre 2022, l'Observatoire sur les États-Unis de la Chaire Raoul-Dandurand propose une série de conférences et la publication d'un guide, pour mieux comprendre ce scrutin parfois méconnu.

Pour lire le guide des élections américaines de mi-mandat 2022

27 octobre - 12h30 : Conférence d'ouverture du Dr. Bilyana Lilly

«Foreign interference and the 2022 US midterms»

Disponible sur YouTube & au Balado de la Chaire

3 novembre - 12h30 : Table ronde 

«Un scrutin capital : les enjeux des élections américaines de mi-mandat»

Disponible sur YouTube au Balado de la Chaire

10 novembre - 12h30 : Table ronde

«De 2022 à 2024 : qu’annoncent les résultats des élections de mi-mandat?»

Disponible sur YouTube  &  au Balado de la Chaire

2 décembre- 12h30 : Conférence de clôture du Dr. Robert C. Lieberman

*********

Les élections de mi-mandat en bref

L’ensemble des 435 sièges de la Chambre des représentants, 35 sièges au Sénat, 36 postes de gouverneur et des milliers de postes de législateurs d’États seront en jeu. Si son nom n’apparaît pas sur les bulletins de vote, le président Joe Biden et son bilan seront néanmoins présents dans l’esprit des millions d’électeur.rice.s, les élections de mi-mandat étant historiquement perçues comme un référendum sur la performance d’un président à mi-parcours.

Des élections sous-estimées et imprévisibles

Longtemps vécues avec une certaine indifférence (comparée à l’élection présidentielle), les élections de mi-mandat ont acquis une importance grandissante dans un contexte marqué par une polarisation exacerbée entre les deux partis et par une plus grande alternance dans le contrôle du Congrès. À Washington, le Parti démocrate du président Biden doit défendre des majorités infimes dans les deux chambres de la législature fédérale. La perte d’une seule de ces chambres serait suffisante pour freiner les ambitions législatives du président Biden au cours des deux prochaines années. Si la tendance historique pointe vers des pertes pour le parti présidentiel lors des élections de mi-mandat, de nombreuses variables rendent imprévisibles les résultats du scrutin de 2022.

Une grande première pour plusieurs enjeux

Les enjeux des élections de mi-mandat de cette année vont bien au-delà du contrôle partisan des deux chambres du Congrès, des manoirs de gouverneur ou des postes de législateur. Il s’agit des premières élections qui auront lieu après la controversée décision Dobbs de la Cour suprême concernant l’accès à l’avortement; des premières élections faisant suite au déclenchement de la guerre en Ukraine; des premières élections suivant une période d’inflation inédite en plus de quatre décennies et alors que se dessine le spectre d’une récession; mais surtout, il s’agit des premières élections suivant l’attaque du 6 janvier 2021. L’ombre de cet événement inédit dans l’histoire américaine plane sur le scrutin, alors que plus de 200 candidat.e.s républicains ont annoncé croire que l’élection de Joe Biden avait été entachée d’irrégularités. Cette situation amène plusieurs analystes à affirmer que ces élections pourraient bien être capitales pour l’avenir de démocratie américaine.

*********

Entrée gratuite à toutes les conférences, inscription obligatoire via Eventbrite.

Les conférences de clôture et d'ouverture sont en anglais. 

Suivez-nous sur Twitter: #EtatsUnis2022

Toutes les analyses, explications et commentaires de nos chercheur.e.s sur les élections de mi-mandat, dans les médias québécois et canadiens: ici