No more Miss America: les féminismes américains de 1968

Mercredi 28 février 2018, de 18h à 20h


Université du Québec à Montréal

Inscription gratuite mais obligatoire

"We will protest the image of Miss America, an image that oppresses women in every area in which it purports to represent us."

– Manifeste No More Miss America

Le 7 septembre 1968, à Atlantic City, 400 féministes, menées par Robin Morgan et le groupe New York Radical Women, protestent contre la tenue du concours Miss America. Durant la manifestation, les femmes jettent alors, dans un baril, des objets représentant à leurs yeux la domination masculine et le contrôle des corps féminins. Ce moment marque le début d'une réflexion générationnelle sur la représentation des femmes dans les médias et la culture populaire.

Cinquante ans plus tard, quelles leçons tirer de cet évènement? Quelles sont les conséquences de ces contestations pour les mouvements féministes américains ? La représentation médiatique des femmes est-elle toujours ancrée dans un discours de consommation des corps féminins ?

Conférencières:

Marise Bachand, professeure d’histoire américaine au département d'histoire de l'Université du Québec à Trois-Rivières

Joëlle Rouleau, professeure adjointe au département d’histoire de l’art et d’études cinématographiques de l'Université de Montréal

Cette table ronde, animée par Andréanne Bissonnette, constitue le second événement du cycle de conférences Raoul-Dandurand sur l'année 1968 et ses conséquences 50 ans plus tard.

Suivez le cycle de conférences sur Twitter : #1968anneedecrises

L'évènement aura lieu dans les locaux de l'UQAM, la salle exacte sera communiquée ultérieurement.