“Pay No Heed to the Rockets”: La Palestine, survivre aux violences à travers l’imaginaire artistique

Lundi 30 avril, de 13h à 14h.


Salon Orange, Centre Pierre-Péladeau

Inscription gratuite mais obligatoire, via les inscriptions au colloque "Moyen-Orient"

Le 29 novembre 1947, sur les 56 États membres que compte l’Assemblée générale de l’ONU, 33 approuvent un “partage” de la Palestine, alors sous mandat britannique, et ce, depuis la fin de la Première Guerre mondiale. Ce plan de partage prévoyait la création de deux États indépendants, l’un arabe et l’autre juif. Cependant, la solution à deux États ne verra jamais le jour. Depuis 2003, Israël construit une “clôture de sécurité” autour des territoires palestiniens. Aujourd’hui, le simple fait de toucher à cette clôture alerte la police frontalière aux postes environnants ; ils peuvent s’y rendre en moins de huit minutes. Malgré l’avis consultatif de 2004 de la Cour internationale de justice proclamant l’illégalité du mur, l’État israélien continue d’ériger cette barrière de béton.

Écrire peut devenir un acte d’opposition à la société. Afin de cerner le monde qui les entoure, de le dénoncer et de le comprendre, les écrivain.e.s utilisent les mots dans une démarche tant artistique qu’activiste. Les imaginaires en littérature accompagnent les mouvements sociaux et politiques d’une société, se trouvant parfois en amont, parfois en aval de ces mouvements.

Après la publication de son premier essai Un monde enclavé, Marcello Di Cintio nous propose Pay No Heed to the Rockets où les réalités et vécus palestiniens sont présentés par divers auteurs, ouvrages et romans. Qu’est-ce que la littérature moderne représente pour les Palestinien.ne.s ? Comment ces derniers composent avec un imaginaire riche d’une part, et un ennui et une violence quotidienne d’autre part ? Comment les imaginaires et les récits palestiniens s’enrichissent des enjeux socio-politiques ? Comment les Palestiniens font face à ces enjeux ? En proposant une lecture de cette histoire sombre axée sur l’art plutôt que la guerre, Di Cintio nous propose un portrait riche et sensible du conflit israélo-palestinien.

Cette midi-conférence, en anglais, s'inscrit dans le cadre du lancement de l'ouvrage de Marcello Di Cintio, Pay No Heed to the Rockets, paru aux éditions Goose Lane.

De plus, le colloque international de l'Observatoire sur le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord "Moyen-Orient : entre révoltes et insécurité" se tiendra la même journée, au Salon Orange.