Trump, le Canada et le monde après les “midterms”

Vendredi 9 novembre 2018


Université du Québec à Montréal, Pavillon D (Athanase-David), Salle D-R200

Inscription gratuite mais obligatoire

Traditionnellement, les élections américaines de mi-mandat attirent peu l'attention du public, autant à l'étranger qu'aux États-Unis. Or, cette année, en raison de l'effet Trump, mais aussi des débats acrimonieux qui ont divisé la société américaine, les projecteurs se sont braqués sur ces élections. En effet, pour chacun des partis, les enjeux sont particulièrement élevés. Du côté des démocrates, la reprise du contrôle de l'une ou l'autre des chambres du Congrès est capitale pour mettre un frein aux projets législatifs du président et préparer le terrain pour les élections présidentielles de 2020. Chez les républicains, le maintien de leur majorité au sein des deux chambres du Congrès est névralgique s'ils désirent consolider leur pouvoir et poursuivre leur agenda législatif.

Prévu le 9 novembre, ce colloque international, organisé par la Chaire Raoul-Dandurand, permettra de faire le bilan des élections de mi-mandat.  Des expert.e.s internationaux renommé.e.s, professeur.e.s, chercheur.e.s, représentant.e.s gouvernementaux/ales et membres du secteur privé, seront réunis pour expliquer le résultat de ces courses électorales, leurs conséquences sur l'avenir de la présidence de Donald Trump, et leurs impacts pour le Québec, le Canada et le reste du monde.

Programme

Liste des panélistes :

Gwendoline M. Alphonso, professeure adjointe de politiques publiques, Fairfield University.

Stephen J. Chapman, professeur adjoint de science politique, Monmouth University.

Alison Dagnes, professeure de science politique, Shippenburgh University.

Charles-Philippe David, président, Observatoire sur les États-Unis, Chaire Raoul-Dandurand ; professeur titulaire, département de science politique, UQAM.

Stephen Farnsworth, professeur de science politique, University of Mary Washington ; directeur du Center for Leadership and Media Studies.

Frédérick Gagnon, titulaire, Chaire Raoul-Dandurand ; directeur, Observatoire sur les États-Unis ; professeur titulaire, département de science politique, UQAM.

Paul Herrnson, professeur de science politique, University of Connecticut.

Angela K. Lewis, professeure de science politique, University of Alabama at Birmingham ; titulaire par intérim et directrice du Political Science Program.

Éric Marquis, sous-ministre adjoint – États-Unis, Amériques et Asie-Pacifique

Dante Scala, professeur de science politique, University of New Hampshire.

Les présentations seront en anglais ou en français.

Suivez-nous sur Twitter: #EtatsUnis2018

Cet évènement fait partie de la série d'activités de l'automne 2018 sur les élections de mi-mandat.