700 milliards pour la Défense, un bon deal pour Trump

couverture_livre

Par Julien Tourreille
Le Devoir

Au cours des dernières années, les États-Unis se sont désengagés des opérations terrestres de grande envergure telles que celles en Irak et en Afghanistan. Pour autant, le niveau de leurs forces armées est insuffisant au regard des multiples enjeux de sécurité auxquels ils doivent faire face. Le projet de budget du département de la Défense pour 2018 adopté cette semaine par le Congrès pourrait corriger cette situation.

Avoisinant les 700 milliards de dollars, il doit notamment permettre d’augmenter les effectifs de l’armée de terre et des fusiliers marins, d’acquérir de nouveaux matériels ou encore de débloquer de nouveaux fonds pour développer un bouclier antimissile. L’U.S. Navy apparaît toutefois comme la grande gagnante de ce substantiel effort budgétaire.

Le 18 novembre 2017
En savoir plus