Ajustements de politique étrangère et défis de relance de l’économie

couverture_livre

Par Julien Toureille
Chaire Raoul-Dandurand

Malgré un taux de participation décevant (51 % contre 55,7 % en décembre 2005i), les élections provinciales du 31 janvier en Irak ont mis en évidence les progrès réalisés dans ce paysii. Certes fragiles, ceux-ci permettent néanmoins à Barack Obama de recentrer la politique étrangère des États-Unis sur l’Afghanistan et de donner un gage, par le retrait progressif d’Irak, de sa volonté d’instaurer un dialogue nouveau avec le monde musulman. Toutefois, les dispositions et l’adoption du plan de relance de l’économie, préoccupation principale de la population américaine, constituent les premiers tests politiques majeurs de la nouvelle administration.

2009
En savoir plus