Bernie Sanders annonce-t-il l’avenir du Parti démocrate?

couverture_livre

Par Christophe Cloutier
Le Devoir

La victoire du sénateur du Vermont Bernie Sanders à la primaire démocrate de mardi dernier au New Hampshire est venue confirmer que l’inéluctabilité de la candidature d’Hillary Clinton est bel et bien chose du passé. Certes, l’ancienne sénatrice et secrétaire d’État demeure la grande favorite pour obtenir l’investiture démocrate en vue de l’élection présidentielle de novembre, mais elle ne pourra pas faire campagne sans tenir compte de la présence de son improbable adversaire, un sénateur indépendant de 74 ans, peu connu en dehors de la Nouvelle-Angleterre il y a quelques mois à peine. Le succès-surprise de la candidature de ce politicien se décrivant comme un démocrate socialiste n’a de cesse de surprendre les observateurs de la politique américaine. S’appuyant sur une mobilisation sans précédent des jeunes démocrates, Sanders s’inscrit dans un contexte de polarisation idéologique et pourrait constituer l’avant-garde d’un mouvement plus large de réinvestissement du Parti démocrate par une certaine gauche américaine.

Février 2016
En savoir plus