Ces femmes qui font trembler Pékin

Par Marie Lamensch
La Presse

 

Le cas de Peng Shuai, cette joueuse de tennis chinoise qui a subi de lourdes pressions après avoir accusé de viol un haut placé du Parti communiste chinois, est révélateur de l’attitude de ce gouvernement.

Alors qu’au Québec et dans le monde, le mouvement #metoo continue de faire des vagues, en Chine, l’étau se resserre sur le féminisme. L’affaire de la joueuse de tennis chinoise Peng Shuai – qui a subi de lourdes pressions après avoir accusé de viol un haut placé du Parti communiste chinois (PCC) – met en lumière à la fois le mouvement féministe en Chine et les tactiques autoritaires du gouvernement de ce pays.

 

26 décembre 2021
En savoir plus