LA CRISE FRAPPE INÉGALEMENT LES PAYS DE L’UNION EUROPÉENNE

couverture_livre

Par Pierre Verluise
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques-UQAM

La crise économique n’a pas empêché la poursuite du processus de « rattrapage » de la majorité des nouveaux États membres par rapport à la moyenne de l’UE. En matière de PIB par habitant en SPA, huit des douze nouveaux États membres réduisent leur écart à la moyenne de l’UE de 2 à 11 points de pourcentage de 2007 à 2011.

novembre 2012
En savoir plus