La crise new-yorkaise – et le reste de l’Amérique

Par Rafael Jacob
L'Actualité

Avant de conclure que l’épidémie aux États-Unis est un « cas », il faut se rappeler qu’il n’y a pas une seule réalité. Il y en a deux : celle de la région de la Grosse pomme et celle du reste du pays. Le point de vue de notre chroniqueur.

Dans les derniers jours, les États-Unis sont devenus le pays détenant le triste record du plus grand nombre de décès liés au coronavirus, avec un décompte dépassant les 25 000. C’est également le pays comptant — et de loin — le plus grand nombre de cas confirmés de COVID-19. En combinaison avec l’image déjantée venant du spectacle quasi quotidien donné par le président Trump à Washington, on peut en comprendre plus d’un de voir les États-Unis comme l’« enfant terrible » de la pandémie — un épicentre où, d’un océan à l’autre, le virus fait ravage comme nulle part ailleurs.

16 avril 2020
En savoir plus