L’absence de priorités : point faible de la présidence Obama?

couverture_livre

Par Julien Toureille
Chaire Raoul-Dandurand

Huit semaines seulement après son investiture, la lune de miel de Barack Obama semble toucher à sa fin. Le président a décidé de capitaliser sur l’adoption rapide du plan de « stimulation » de l’économie (signé le 17 février dernier) pour s’engager dans un programme de réformes ambitieuses qui pourrait profondément transformer la société américaine. Or, les critiques se multiplient quant à l’inefficacité des mesures de relance de l’économie et au manque de priorités dans l’agenda présidentiel. Outre une crise financière et économique dont il aura du mal à extirper les États-Unis, Barack Obama court également le risque de s’enliser en politique étrangère. Deux dossiers sont particulièrement préoccupants en la matière : l’Afghanistan et l’Iran.

2009
En savoir plus