Le Canada et la nouvelle géopolitique internationale

Par Charles-Philippe David
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques | UQAM

L'onde de choc provoquée par les événements du 11 septembre 2001 a conduit l'ensemble des décideurs politiques et des chercheurs en relations internationales à se pencher sur la problématique des nouvelles menaces et des nouveaux défis à la sécurité. L'ordre géopolitique mondial, dont la stabilité s'était déjà trouvée fortement ébranlée par la fin de la Guerre froide et la chute de l'URSS à la fin des années 1980, devait subir des bouleversements majeurs en ce commencement de troisième millénaire.

Au niveau national, la sécurité canadienne revêt désormais une toute autre dimension. À la prise en compte de ces nouveaux défis doit correspondre une redéfinition de la notion de sécurité : plus large, elle intègre désormais un aspect économique, recouvre une dimension continentale et doit impliquer une kyrielle de nouveaux acteurs. L'imbrication des politiques et des administrations civiles et militaires, doublée d'un partenariat stratégique qui se renforce entre le Canada et les États-Unis, devient une nouvelle donnée de l'environnement géopolitique.

Quelles sont les évolutions majeures qu'a connues le système international à la suite des attentats de New York et de Washington ? Quel rôle le Canada peut-il jouer dans la lutte contre les nouvelles menaces à la sécurité ? Les Forces armées canadiennes sont-elles préparées à relever ce genre de défis ? La politique de défense canadienne dans son ensemble saura-t-elle s'adapter judicieusement à ce nouveau contexte ? Le Canada pourra-t-il conserver sa spécificité et son identité sur la scène internationale ?

ISBN : 2-922844-31-5
Juin 2003
En savoir plus