Le Parti républicain peut-il de nouveau séduire les Afro-Américains?

couverture_livre

Par Amélie Escobar
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques | UQAM

L’avènement en 2010 du Tea Party a consacré le retour fulgurant des conservatismes social et fiscal poussant toujours plus à droite le Parti républicain. Les gains considérables de sièges au Congrès réalisés ces dernières années par le Grand Old Party rendent compte de l’influence indéniable des conservateurs sur la définition de la politique nationale américaine. En 2012, une pluralité d’Américains (38%) se définissaient comme conservateurs (contre 34% pour les libéraux).

Octobre 2014
En savoir plus