Les élections de mi-mandat aux États-Unis

Par Karine Prémont
Cahiers de recherche en politique appliquée - Vol. VII, Numéro 1, Hiver 2019

Alors que les élections présidentielles aux États-Unis attirent les regards et les caméras du monde entier, les élections législatives du Congrès, qui ont lieu aux deux ans, passent le plus souvent inaperçues. Pourtant, ces élections, qui renouvellent l’ensemble des 435 sièges de la Chambre des représentants et le tiers des cent sièges du Sénat – en plus de mettre en jeu une trentaine de sièges de gouverneurs d’État – sont beaucoup plus importantes. D’une part, parce qu’elles constituent souvent une forme de référendum sur le président et son programme politique. D’autre part, parce que c’est le Congrès qui a le dernier mot sur la vie politique américaine : en plus d’adopter les lois, il contrôle le budget, entérine les nominations présidentielles et peut même renverser le veto présidentiel. Le résultat de ces élections offre ainsi un excellent indicateur de la résistance à laquelle fera face – ou non – le président avant la prochaine élection présidentielle, mais aussi des enjeux politiques qui seront priorisés pendant ce laps de temps.

26 mars 2019
En savoir plus