Les relations entre les États-Unis et l’Iran

couverture_livre

Par Alexandre Alaoui
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques | UQAM

L’Iran continuera sans doute à être au coeur des enjeux clés de la politique étrangère américaine
lors du second mandat du président Obama. L‘enjeu du programme nucléaire iranien a souvent
fait l’objet de controverses entre les candidats à la présidence des États-Unis lors de la dernière
campagne électorale. La divergence fondamentale entre les deux candidats semblait se situer sur
les moyens à utiliser pour dissuader l’Iran plutôt que sur le fond du problème. Alors que Mitt
Romney prônait une position plus ferme envers la République islamique, Barack Obama, de son
côté, entend poursuivre la pression diplomatique, alternant entre des manoeuvres militaires dans
le golfe Persique, des sanctions économiques et des pourparlers multilatéraux. Toutefois, les
relations entre les États-Unis et l’Iran demeurent perturbées sur une multitude d’enjeux depuis la
crise des otages de l’ambassade américaine à Téhéran, où 52 membres du personnel diplomatique
américain ont été détenus pendant 444 jours, entre le 4 novembre 1979 et le 20 janvier 1981.
Obama est donc le sixième président américain à devoir composer avec des enjeux de sécurité
nationale liés à l’Iran.

Janvier 2013
En savoir plus