L’idéologie néo-conservatrice et la politique étrangère américaine sous George W. Bush

Par Jean-Frédéric Légaré-Tremblay
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques | UQAM



L’essentiel de cette étude consiste à définir l’idéologie néoconservatrice et, plus précisément, ce qu’elle pense et prescrit au sujet de la politique étrangère américaine. Après avoir offert une définition sommaire de cette idéologie et présenté ses concepts-clés, nous reprendrons ces derniers afin d’étudier point par point son évolution historique. Pour faciliter cet exercice, nous avons divisé en deux cette partie : la première génération et la seconde génération de néoconservateurs, lesquelles correspondent respectivement à la guerre froide et à l’ère post-guerre froide.

La seconde partie portera sur les rapports entre le néoconservatisme et l’actuelle administration. Nous effectuerons une étude empirique et une réflexion analytique sur l’influence du néoconservatisme sur la politique étrangère de George W. Bush au cours de son premier mandat, en reprenant chronologiquement les quatre phases distinctes qu’a traversées cette administration : 1) la campagne électorale de 2000, 2) les huit premiers mois au pouvoir, 3) du 11 septembre 2001 à la guerre en Irak (mars 2003) et 4) l’après-guerre en Irak.

ISBN : 2-922844-46-3
Mai 2005
En savoir plus