L’ombre des enjeux de politique étrangère dans les élections de mi-mandat

couverture_livre

Par Julien Toureille
Chaire Raoul-Dandurand

Lors des élections de mi-mandat de novembre 2006, la situation en Irak avait grandement contribué à la défaite des Républicains et de George W. Bush. Aucun élément de l’agenda international du président Obama ne devrait avoir un tel impact cette année. Les dossiers de politique étrangère sont en effet largement absents de la campagne pour les élections de mardi prochain. Dans le contexte de morosité économique qui sévit actuellement aux Etats-Unis, où le taux de chômage avoisine les 10 %, cette situation n’est guère surprenante. L’économie est la première préoccupation des électeurs américains. La politique étrangère de Barack Obama n’est cependant pas totalement indépendante, ni isolée du scrutin du 2 novembre et de ses résultats.

2010
En savoir plus