Opinion : témoignage de James Comey. Les questions brûlantes laissées en suspens

couverture_livre

Par Charles-Philippe David
La Presse

La comparution de James Comey hier a eu au moins le mérite de tirer trois choses au clair. La première : l’ancien chef du FBI a rapidement compris (dès leur première rencontre le 6 janvier, avant son arrivée à la Maison-Blanche) que le nouveau président était fort probablement un menteur et qu’il valait mieux garder des traces écrites de toutes ses conversations avec lui. Ça commence mal quand vous vous méfiez à ce point de votre futur patron.

Le 9 juin 2017
En savoir plus