Quand la mère d’un enfant ayant la trisomie réplique au discours sur l’état de l’Union d’Obama

couverture_livre

Par Christian Généreux
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques | UQAM

Il y a deux semaines, quelques minutes après le discours sur l’état de l’Union de Barack Obama, les Américains ont découvert la républicaine Kathy McMorris-Rodgers. Représentante du 5e district de l’État du Washington, McMorris-Rodgers est également mère d’un enfant atteint de la trisomie. Elle a donc abordé ce thème lors de la réplique des républicains au discours du Président. En creusant la biographie de madame McMorris-Rodgers, on constate qu’elle a régulièrement entrepris des actions législatives pour l’amélioration des conditions de vie des personnes ayant la trisomie 211 ou plus généralement celles ayant des incapacités. Fidèle à l’orientation conservatrice du parti républicain, McMorris-Rodgers n’est toutefois pas reconnue pour ses positions libérales sur cet enjeu. Elle reçoit d’ailleurs des appuis élevés de la part de groupes d’intérêts dits conservateurs alors qu’à l’inverse, des groupes d’intérêts progressistes rejettent souvent ses politiques.

Février 2014
En savoir plus