À un an des midterms: enjeux et perspectives du rendez-vous électoral de novembre 2014

couverture_livre

Par Christophe Cloutier et Vincent Boucher
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques | UQAM

La récente crise budgétaire, marquée par une fermeture partielle (shutdown) du gouvernement fédéral pendant plus de deux semaines et par la conclusion in extremis d’un accord sur le relèvement du plafond de la dette, a mis en évidence les nombreux problèmes qui minent le Congrès des États-Unis. L’auguste institution capitoline apparaît plus dysfonctionnelle que jamais, enlisée dans ses règles de procédure qui encouragent l’obstruction parlementaire, elle-même favorisée par une polarisation partisane croissante. Les crises à répétition qui agitent Capitol Hill semblent à bien des égards démontrer la justesse de l’analyse de Thomas Mann et Norman Ornstein dans leur ouvrage, The Broken Branch, dont le titre évocateur renvoyait à ce que les auteurs désignaient comme le déclin institutionnel du Congrès au cours des dernières décennies. Selon eux, la législature fédérale est plus que jamais la « branche brisée » du gouvernement américain, empêtrée dans ses déchirements partisans, fragilisée par l’abus et le non-respect des règles de procédure et confrontée à la montée de l’individualisme, particulièrement au Sénat.

Novembre 2013
En savoir plus