Titulaire par intérim

Détenteur d’un doctorat de l’Université Laval et professeur titulaire au Département de géographie de l’UQAM où il enseigne depuis 1997, Yann Roche vient d’être nommé titulaire par intérim de la Chaire Raoul-Dandurand, pour l’année 2022. Il a également enseigné à l’Université Laurentienne de Sudbury et est actuellement président de l’Observatoire de géopolitique de la Chaire.

S’intéressant aux divers aspects sociaux et environnementaux de l’Asie du Sud-Est depuis 1994, il travaille également sur la géopolitique du sport et sur le tourisme, plus particulièrement l’écotourisme, ainsi que sur les systèmes d’information géographiques (surtout dans leurs applications à l’environnement et à la gestion des ressources naturelles).

Yann Roche a publié de nombreux ouvrages, chapitres de livres et articles scientifiques et intervient régulièrement dans les médias. En 2022, il fera paraître deux ouvrages : «Du village alpin à l’événement planétaire. Histoire et géopolitique des Jeux olympiques d’hiver, de Chamonix à nos jours », co-rédigé avec Jean Lévesque aux Presses de l’Université du Québec et «Vocabulaire du discours touristique» co-rédigé avec Boualem Kadri, Marie Delaplace et Alain A. Grenier publié également aux Presses de l’Université du Québec.

Parmi ses publications notables se trouvent :

  • «Les querelles pour l’appropriation de la mer de Chine du Sud» dans L’Asie du Sud-Est, édité par Marion Sabrié et Raymond Woessner. Clefs Concours. Géographie des Territoires, chez Atlande.
  • «Des Jeux olympiques à la Coupe du monde de football. Le mirage du sport apolitique» dans Sport et société. Perspectives conceptuelles et enjeux d’action aux échelles québécoise, canadienne et internationale, édité par Romain Roult, Denis Auger et Marc André Lavigne, chez Raynald Goulet.
  • «Les puissances en mers du Sud-Est asiatique», dans L’Asie du Sud-Est à la croisée des puissances, édité par Serge Granger et Dominique Caouette. Confluences asiatiques, aux Presses de l’Université de Montréal.

Titulaire

Frédérick Gagnon, en congé sabbatique pour l’année 2022, est titulaire de la Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques, directeur de l’Observatoire sur les États-Unis et de l’Observatoire des conflits multidimensionnels au sein de cette même chaire. Professeur au département de science politique à l’Université du Québec à Montréal où il enseigne la vie politique aux États-Unis, il a été récipiendaire d’une bourse Fulbright du département d’État américain pour un séminaire post-doctoral sur la politique américaine à l’Université du Massachusetts à Amherst en 2005, chercheur invité au Canada Institute du Woodrow Wilson International Center for Scholars à Washington ainsi qu’au Center for American Politics and Citizenship de l’Université du Maryland, au cours de l’été 2006, et professeur/chercheur invité à la Western Washington University, à Bellingham, en 2008. Récipiendaire d’une deuxième bourse Fulbright pour l’année 2014-2015, il a été titulaire de chaires Fulbright Canada sur les relations Québec-États-Unis à l’Université de New York à Plattsburgh à l’automne 2014, et à l’Université de Californie à Berkeley à l’hiver 2015.

Il a publié, seul ou en collaboration, des ouvrages sur le Congrès des États-Unis (Les sénateurs qui changent le monde, Presses de l’Université Laval, 2013; Le Congrès des États-Unis (dir.), Presses de l’Université du Québec, 2006), les institutions politiques aux États-Unis (Les États-Unis d’Amérique. Les institutions politiques (avec Claude Corbo), Septentrion, 2011 et 2016), la politique étrangère américaine (Alliances and Power Politics in the Trump Era (dir. avec Maud Quessard et Frédéric Heurtebize), Palgrave MacMillan, 2020; Théories de la politique étrangère américaine, (dir. avec Charles-Philippe David), Presses de l’Université de Montréal, 2e édition, 2018), les relations internationales après le 11 septembre 2001 (Le 11 septembre cinq ans plus tard (avec Charles-Philippe David et al.), Septentrion, 2006; L’effet 11 septembre 15 ans plus tard (avec Élisabeth Vallet et al.), Septentrion, 2016), et la représentation de l’État de sécurité nationale américain dans le cinéma hollywoodien (Movies, Myth, and the National Security State (avec Dan O’Meara, Alex Macleod et David Grondin), Lynne Rienner, 2016. Il est également l’auteur de dizaines de chapitres d’ouvrages et articles spécialisés sur les élections américaines, le Congrès des États-Unis, les guerres culturelles américaines, la politique étrangère américaine, la représentation de la vie politique américaine dans la culture populaire ou encore les relations entre le Québec et les États-Unis, dans des revues comme Foreign Policy Analysis, Études internationales, la Canadian Review of American Studies, la European Review of American Studies, Québec Studies et Politique américaine, et chez des maisons d’édition comme CQ Press et Presses de Sciences Po.

Chercheur en résidence à la Chaire Raoul-Dandurand depuis décembre 2001, Frédérick Gagnon est membre de l’Observatoire sur les États-Unis depuis sa création en juin 2002. Il commente régulièrement l’actualité politique américaine dans les médias québécois et canadiens, a donné près de cent cinquante conférences publiques et communications au cours des quinze dernières années, et supervise les travaux d’une quinzaine d’étudiants et étudiantes de maîtrise et de doctorat au département de science politique à l’UQAM. Il est également Fellow au Canadian Global Affairs Institute, membre du comité de lecture de la revue Politique américaine, blogueur pour la revue Global Brief et conseiller francophone au Conseil consultatif de la Revue canadienne de science politique.

Lien vers la fiche chercheur du titulaire