La publicité électorale négative en 2016 (3) : Retour sur les publicités marquantes depuis l’élection présidentielle américaine de 1952

Par Charles-Antoine Millette

Les deux premiers billets de cette série de trois ont été l’occasion d’analyser les publicités électorales négatives télévisées diffusées par Donald Trump et Hillary Clinton dans le cadre de la campagne présidentielle américaine qui se déroule en ce moment. Cela nous a permis d’étudier et de comparer les thèmes abordés et les stratégies déployées par les candidats dans leurs publicités négatives afin de discréditer leur adversaire. Nous avons également été en mesure d’examiner les effets de la publicité négative, notamment son effet boomerang et son impact sur la participation électorale aux États-Unis. Il ne faut toutefois pas perdre de vue le fait que le recours à la publicité négative ne constitue pas une exclusivité de la présente campagne ; la publicité négative fait partie du paysage électoral américain depuis de nombreuses années. Il importe de noter que celle-ci a beaucoup évolué depuis son entrée sur la scène politique américaine au début des années 1950. À quelques jours du scrutin du 8 novembre, nous proposons donc de jeter un regard sur les publicités négatives qui ont marqué les élections présidentielles américaines depuis leur apparition en 1952.

 

7 novembre 2016
En savoir plus