Déni de démocratie

couverture_livre

Par Élisabeth Vallet
Le Devoir

Il y a eu, en début de semaine dans le salon du Bureau ovale, cet esclandre du président avec Nancy Pelosi et Chuck Schumer au sujet du financement du mur frontalier. Devant les caméras. Suivi d’une salve de tweets présidentiels. Au nom de la transparence, a dit le président. Grand-guignolesque, ont rétorqué ses opposants. Dans tous les cas, c’est un accroc de plus, une rupture dans les usages politiques (ce qui, en soi, peut donner lieu à un débat, on le sait ici). Il reste que la politique-poubelle d’un homme sans apprentissage de gouvernance (même après deux années), et qui apprécie visiblement beaucoup plus d’être en campagne électorale qu’aux commandes du pays, va au-delà du seul spectacle.

15 décembre 2018
En savoir plus