La redéfinition de la relation stratégique États-Unis/Inde

Par Barthélémy Courmont
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques | UQAM



Il est utile de revenir dans cette étude sur l’évolution de la relation entre les États-Unis et l’Inde, afin de mieux comprendre comment ce rapprochement s’est effectué pas à pas depuis la fin de la Guerre froide, et d’en déduire les tenants et les aboutissants pour chacune des deux démocraties.

Par ailleurs, derrière ce rapprochement historique apparaissent des enjeux de taille, comme la remise en cause de la politique de lutte contre la prolifération nucléaire, la perception par les États-Unis (et l’Inde) de l’émergence de la Chine, et l’instabilité du Pakistan, considéré désormais par Washington comme un partenaire utile mais peu fiable.

Le rapprochement indo-américain ne se limite donc pas à la question du nucléaire civil. En fait, nous pouvons légitimement considérer que, dans le contexte actuel, Washington a davantage besoin de New Delhi que l’inverse, que ce soit dans le cadre de la guerre contre le terrorisme ou, plus globalement, dans sa recherche de nouveaux partenaires lui permettant d’endiguer une hypothétique montée en puissance de la Chine.

Après avoir étudié les conséquences du partenariat, il conviendra de revenir sur la doctrine nucléaire de l’Inde, afin d’analyser la manière dont les deux pays pourraient s’accorder sur cette question au regard de leurs intérêts nationaux. Cet exercice est d’autant plus nécessaire que de nombreuses incertitudes demeurent quant à la politique de dissuasion d’une puissance nucléaire non reconnue par le TNP, mais désormais respectée par les États-Unis.

ISBN : 978-2-922844-55-9
Octobre 2007
En savoir plus