L’accord Pyongyang – Washington et le défi des États-Unis

couverture_livre

Par Benoit Hardy-Chartrand
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques-UQAM

Alors que les leaders de la région est-asiatique retenaient leur souffle le 19 décembre dernier suite à l’annonce de la mort soudaine de Kim Jong-Il, le transfert de pouvoir vers son fils Kim Jong-Un s’est fait en apparence sans heurts. L’image que le régime nord-coréen présente maintenant au monde entier est celle d’un jeune leader en parfait contrôle, jouissant de l’appui inconditionnel de l’armée et de la population.

mars 2012
En savoir plus