Le confinement et les fractures de la société américaine

Par Rafael Jacob
L'Actualité

Il a fallu peu de temps pour que la crise de la COVID–19 fasse ressortir les divisions fracturant la société américaine. Plus le temps avance, plus le pays semble être pris dans un tribalisme bête empoisonnant presque toute possibilité de débat sain, alors que l’ampleur et la complexité des enjeux confrontant le pays — et le monde — nécessitent précisément cela.

Le virus est maintenant lié au décès de près de 100 000 Américains — le plus grand nombre associé à une pandémie dans ce pays depuis la grippe de Hong Kong, survenue un demi-siècle plus tôt. La réponse à la pandémie est venue complètement chambouler ce pays qui bouillait déjà.

Dans ce contexte ultra clivé, « confiner » et « déconfiner » sont devenus des termes identitaires, empêchant l’introspection et la nuance et favorisant un climat de confrontation dogmatique.

21 mai 2020
En savoir plus