Le risque Trump pour Israël

couverture_livre

Par Julien Tourreille
Le Devoir

Les derniers gestes du gouvernement Obama concernant le conflit israélo-palestinien (l’abstention lors d’un vote au Conseil de sécurité de l’ONU le 23 décembre et le discours du secrétaire d’État, John Kerry, le 28 décembre) ont suscité l’ire du premier ministre israélien, Benjamin Nétanyahou, et du président américain désigné, Donald Trump. Se qualifiant de meilleur allié d’Israël à Washington, ce dernier a annoncé l’avènement d’une nouvelle ère dans les relations israélo-américaines après son investiture le 20 janvier prochain. Elle pourrait être périlleuse pour Israël.

31 décembre 2016
En savoir plus