Les bons choix de John Kerry

couverture_livre

Par Barthélémy Courmont
Sur le blogue de Global Brief

La fonction de Secrétaire d’Etat américain est sans doute l’une des plus prestigieuses qui soient pour un responsable politique à Washington, mais elle est également l’une des plus épuisantes (si on se base sur un calcul associant le kilométrage, les décalages horaires et le nombre de pays visités), et l’une des plus difficiles dans le contexte actuel, compte-tenu des multiples défis auxquels la première puissance mondiale fait face. En prenant la succession d’Hillary Clinton, John Kerry savaient que la tâche qui l’attendait était importante. Il ignorait en revanche sans doute qu’il devrait faire face, dès ses premières semaines en transit à Foggy Bottom entre deux déplacements, à une crise coréenne de grande ampleur, qualifiée – de façon certainement excessive au passage – comme la plus grave depuis la fin de la guerre de Corée en 1953.

Avril 2013
En savoir plus