Les États-Unis dans le monde

Par Frédéric Charillon et Célia Belin (dir.)
CNRS Éditions

Avec des collaborations de Charles-Philippe David, Alexis Rapin, Frédérick Gagnon et Christophe Cloutier

En dépit des nombreux tournants stratégiques qui ont marqué les relations internationales depuis la fin de la guerre froide, les États-Unis demeurent la puissance de référence, sans laquelle l’ordre mondial ne saurait être envisagé.

Après les guerres néoconservatrices des années 2000 (Afghanistan, Irak), les inflexions opérées par Barack Obama ont eu pour objectif aussi bien de sortir l’Amérique de plusieurs enlisements militaires que de restaurer son image dans le monde. Dans le même temps, la contrainte budgétaire, la montée en puissance de l’Asie, les défis chinois, russes ou issus d’autres puissances encore ont dû être pris en compte.

L’une des questions essentielles qui se pose désormais pour l’avenir du système international est de savoir si les orientations politiques des années Obama survivront à leur initiateur. L’Amérique a-t-elle définitivement changé, à la fois dans la sociologie de son débat interne, et dans son approche du monde ? Ou allons-nous assister à la fin, qui pourrait être brutale, d’une parenthèse Obama ?

Cet ouvrage revient sur les facteurs tant internes qu’externes qui déterminent les rapports de l’Amérique au reste du monde, et propose une réflexion stimulante sur les changements et continuités de la politique étrangère américaine.

ISBN : 978-2-271-09251-9
Octobre 2016 (en France)
En savoir plus