Les monologues du du portefeuille

couverture_livre

Par Élisabeth Vallet
Le Devoir

Par 217 voix contre 213, jeudi, la Chambre des représentants a voté le détricotage d’Obamacare. Cette courte majorité laisse présager que le combat sera autrement plus difficile à mener au Sénat, qui doit à son tour examiner la loi. Si à la Chambre basse Paul Ryan pouvait craindre une mutinerie sur sa droite, Mitch McConnell a plus de marge de manoeuvre pour recomposer ce texte au travers des arcanes procéduraux du Sénat sans en payer le fort prix politique. Mais ce n’est pas dans les hémicycles du Capitole que se déroule la véritable bataille. Entre les lignes, alors que le texte adopté par la Chambre prévoit de réduire l’assurance des frais de contraception, d’avortement, de santé gynécologique et de soins prénataux et fait du viol une condition médicale préexistante, il n’est pas difficile de voir que sur le continent, il n’y a pas que la météo qui déraisonne. Et les femmes sont en première ligne.

Le 6 mai 2017
En savoir plus