Dans l’oeil de l’ouragan

couverture_livre

Par Élisabeth Vallet
Le Devoir

Vilipendé, encensé ou ignoré, l’ouvrage écrit par Hillary Clinton a ramené la singulière année électorale 2016 à l’avant-scène. Et avec elle cette étrange détestation d’une femme qui marque — qu’on l’aime ou non — l’histoire des États-Unis.

Les historiens tireront sans doute des leçons du déroulé de cette défaite. Une politicienne d’expérience (deux fois sénatrice, secrétaire d’État) impliquée en politique et engagée. Une puissance étrangère qui tente de pirater les machines de vote, d’influencer les électeurs, et qui développe des canaux de communication informels avec l’un des deux candidats. Un processus dont les services de renseignement soulignent désormais publiquement la dangerosité, des frontières de la Lituanie aux élections en Europe. Et, pour finir, une star de la téléréalité, sans expérience de gouvernement. Un héritier entrepreneur, qui a présidé à un certain nombre de flops commerciaux, allant de la faillite des casinos d’Atlantic City à celle de la compagnie aérienne Eastern Air Shuttle, de la vodka Super Premium aux Trump Steaks — sans parler de la Trump University.

Le 16 septembre 2017
En savoir plus