Lorsque tragédie devient norme

Par Andréanne Bissonnette
Métro

Le 27 avril dernier, un homme est entré dans une synagogue de Poway, en Californie, et a ouvert le feu sur les membres de la congrégation, réunis pour célébrer la dernière journée de Pessa’h. Le bilan : un mort, trois blessés. À 3 300 km de là, à Indianapolis, la National Rifle Association organisait un défilé de mode visant à présenter les nouvelles créations vestimentaires vous permettant de cacher le fait que vous portez une arme. Trois jours plus tard, un tireur actif fait deux morts et plusieurs blessés sur le campus de l’université de Caroline du Nord à Charlotte, ce qui devient le 41e cas de tuerie par arme à feu sur un campus scolaire… uniquement en 2019.

6 mai 2019
En savoir plus