Marco Rubio : Bilan de la campagne d’une ex-star montante

couverture_livre

Par Véronique Pronovost
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques | UQAM

Marco Rubio a été élu au Congrès pour la première fois en 2010, à titre de sénateur de la Floride. Il a notamment été élu grâce à son discours anti-establishment; Rubio étant considéré par plusieurs comme le premier sénateur issu du mouvement populaire du Tea Party. À l'époque, il incarnait l'outsider, le contestataire qui allait faire bouger les choses à Washington. Trois mois après son élection, 61% des Floridiens avaient une opinion favorable vis-à-vis du travail effectué par le nouveau sénateur. Chez les Républicains, ce taux grimpait à 83% . Au cours des dernières années, Rubio a aussi été identifié comme étant l'une des étoiles montantes du parti républicain. Il représentait un candidat sérieux à l'investiture du parti et à la présidence des États-Unis. Que s'est-il passé depuis 2010? Comment et pourquoi Rubio a-t-il perdu la primaire de son État d'origine, la Floride? Voici quelques pistes de réflexion

Mars 2016
En savoir plus