On aime le Canada, mais…

Par Frédérick Gagnon et Christophe Cloutier-Roy
Le Devoir

Depuis l’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche, Ottawa et Québec se sont montrés rassurants quant à l’avenir de la relation canado-américaine. Justin Trudeau a dit pouvoir s’entendre avec le président, tandis que Québec a raffermi ses liens avec des gouverneurs d’États qui affirment avoir l’oreille de ce dernier. Notre récente tournée de dix États américains à l’approche des élections de mi-mandat révèle toutefois que l’irritation de Trump à l’égard du voisin du Nord est plus répandue qu’on pourrait le croire. On aime certes le Canada, mais on doute plus qu’avant du bien-fondé de la relation canado-américaine.

3 novembre 2018
En savoir plus