On n’a encore rien vu

couverture_livre

Par Élisabeth Vallet
Le Devoir

J’ai grandi dans une région frontalière, scarifiée autrefois par une ligne de démarcation, qui en a longtemps arboré les stigmates. Mon histoire régionale était porteuse de légendes tour à tour sordides et héroïques, mon récit familial, de fierté et de non-dits. Je me suis souvent demandé où était le point de bascule, ce moment à partir duquel le glissement vers la noirceur était devenu inéluctable.

17 novembre 2018
En savoir plus