Quand simuler stimule. Innovation pédagogique et recherche décisionnelle

couverture_livre

Par Charles-Philippe David et Yves Schemeil
La revue française de science politique, vol. 64, juin 2014, p. 479- 501.

Cet article dresse la carte des questions à poser quand on conçoit une simulation. Il examine les effets des formats adoptés sur les enseignements qu’en tirent joueurs et chercheurs (découvrir que les conditions d’une prise de décision sont plus complexes qu’on ne le croit ; trancher entre méthodes, théories ou concepts rivaux). Simuler appelle l’empathie pour des points de vue autres que le sien, accroit la capacité à maîtriser le raisonnement contrefactuel, révèle les effets de la procédure sur les résultats, enrichit la compréhension des obstacles éthiques à la réalisation d’expériences en sciences sociales. En contrepartie, l’exercice exige des ressources nouvelles pour le concevoir, le préparer, le réaliser, l’évaluer et l’améliorer.

2014
En savoir plus