Quelle direction prendront les Forces canadiennes après leurs missions de combat?

couverture_livre

Par Caroline Leprince, Michel Duval et Terry Liston
Chaire Raoul-Dandurand en études stratégiques et diplomatiques-UQAM

L’année 2011 a marqué la fin de deux missions de combat pour les Forces canadiennes. En juillet dernier, le départ du Bataillon du Royal 22e Régiment de Kandahar fermait le lourd chapitre de la mission de combat du Canada en Afghanistan. Sous leur nouveau mandat, qui s’étend jusqu’en 2014, la contribution des Forces canadiennes se limite exclusivement à un rôle de formation des Forces de sécurité afghanes à Kaboul. Au cours de l’année, le Canada s’est également engagé à appuyer l’opération Unified Protector en Libye. Cette mission, autorisée par la résolution 1973 de l’ONU, a nécessité le déploiement de force aérienne et maritime, de mars à novembre 2011, afin d’imposer une zone d’exclusion aérienne pour protéger la population civile libyenne. Au sortir de ces deux missions de combat, le moment est propice pour faire un bilan et réfléchir au rôle futur que devront jouer les Forces canadiennes sur la scène internationale.

mardi 27 mars 2012
En savoir plus