Trump et le piège afghan

couverture_livre

Par Julien Tourreille
Le Devoir

Le comportement du président Trump au cours de son premier déplacement officiel à l’étranger a été largement observé et analysé. De nouveaux éléments alimentent par ailleurs presque quotidiennement l’affaire russe dans laquelle sa Maison-Blanche est embourbée. Dans le tourbillon de l’actualité, un sujet passe cependant quelque peu inaperçu. Trump serait sur le point d’envoyer jusqu’à 5000 soldats supplémentaires en Afghanistan. Pourquoi le chantre de « l’Amérique d’abord » se laisserait-il aller à doubler la mise dans une mission où les intérêts américains sont si peu évidents ?

Le 27 mai 2017
En savoir plus