Une victoire risquée contre le groupe EI

couverture_livre

Par Julien Tourreille
Le Devoir

Au cours du dernier mois, les États-Unis ont directement frappé les forces de Bachar al-Assad et les milices chiites qui le soutiennent à au moins quatre reprises. L’épisode le plus marquant jusqu’à maintenant s’est produit dimanche dernier, alors qu’un F-18 américain a abattu un avion de chasse syrien. De fait, il apparaît que la progression de la campagne contre le groupe État islamique risque de plonger les États-Unis dans un conflit régional complexe qu’ils auraient pourtant tout intérêt à éviter.

Le 24 juin 2017
En savoir plus